Navigation path

Priorité 1: encourager l’esprit d’entreprise et l’innovation

Objectifs spécifiques de cette priorité:

  • le partage des connaissances entre les établissements d’enseignement supérieur, les entreprises et les centres de recherche

    Accroître la capacité de la région atlantique à innover par la recherche et la technologie, en encourageant:

    1. la mise en réseau et la recherche coopérative entre les centres de recherche, l’enseignement supérieur et les entreprises dans les États membres;
    2. le transfert des connaissances et des idées, ainsi que des compétences entre l’enseignement supérieur, les entreprises et la recherche, notamment par l’intermédiaire de pôles d'activités maritimes régionaux, nationaux et transfrontaliers et de plates-formes technologiques,
  • le renforcement de la compétitivité et des capacités d’innovation dans l’économie maritime de la région atlantique

    Améliorer les compétences dans les industries traditionnelles de la région atlantique, telles que la construction navale, l’aquaculture et la pêche, ainsi que dans les secteurs émergents de l’économie bleue par:

    1. la mise en place de mesures éducatives et de formation, y compris des programmes transfrontaliers et la reconnaissance mutuelle des programmes nationaux d’éducation et de formation;
    2. la sensibilisation aux carrières liées à la mer, la mise en œuvre d'actions visant à susciter l'enthousiasme des jeunes pour la culture et les carrières maritimes chez les jeunes et la prise en compte d'autres obstacles qui découragent les jeunes de se lancer dans une carrière maritime, par exemple, par des actions de formation dans le domaine de la navigation à voile, des cours sur les technologies de pointe et d'autres initiatives atlantiques conjointes,
  • encourager l’adaptation et la diversification des activités économiques en favorisant le potentiel de la région atlantique

    Soutenir la réforme de la politique commune de la pêche ainsi que la revitalisation du secteur de l’aquaculture de l’UE par:

    1. la conception de modèles multispécifiques, d'engins de pêche et de techniques et de technologies connexes perfectionnés afin de réduire au minimum l’empreinte carbone, les dommages aux fonds marins, les rejets et les prises accessoires;
    2. le partage d’informations sur les outils qui améliorent la compréhension par les responsables du secteur de la pêche des incidences socio-économiques et écosystémiques des mesures de gestion;
    3. la réalisation de travaux de recherche pour renforcer la croissance, la productivité, la compétitivité et la viabilité environnementale de l’aquaculture (y compris l’aquaculture offshore) et la capacité du secteur à répondre aux besoins du marché;
    4. le renforcement de la position sur le marché des produits de la pêche et de l’aquaculture provenant de l’Union européenne en améliorant la transformation, l’étiquetage, la traçabilité et la certification.