Groupe de la stratégie de l'Atlantique

The ASG members at the ASPC2019 Closing Ceremony

Groupe de la stratégie de l'Atlantique (ASG)

L'ASG comprend des représentants des quatre (4) États membres de l'UE (France, Irlande, Portugal et Espagne) bordant l'océan Atlantique ainsi que des représentants de la Commission européenne, du Comité des régions, du Comité économique et social ainsi que des représentants des régions côtières, villes et autres acteurs économiques et sociaux concernés.

L'ASG est présidé à tour de rôle par les pays participants. La présidence 2020 est la France.

L'ASG est l'organe directeur de la stratégie atlantique visant à assurer la coordination politique et opérationnelle du plan d'action atlantique et à fournir le cadre de sa mise en œuvre. À cet effet, le président de l'ASG s'engage chaque année à organiser le principal événement atlantique - la Conférence de la plate-forme des parties prenantes de l'Atlantique - sur l'une de ses régions côtières afin de rassembler toutes les parties prenantes pour discuter de la mise en œuvre du PAA et proposer de nouvelles idées, de nouvelles innovations à promouvoir. économie bleue dans l'Atlantique.

En 2019, les parties prenantes de l'Atlantique se sont réunies à Porto où la présidence portugaise de l'ASG a mis en avant le rôle des ports en tant que pôles d'innovation dans l'Atlantique (ASPC2019, Porto); rejoignez-nous en 2020 pour ASPC2020 en France pour voir ce que nous réserve la nouvelle chaise ASG.

Message du président du Groupe de la stratégie de l'Atlantique

«La France préside pour la deuxième fois le Groupe de la Stratégie de l'Atlantique (ASG).

Le Plan d'Action pour l’Atlantique révisé, qui devrait être adopté prochainement, vise à améliorer la mise en œuvre de la stratégie de l’Atlantique pour renforcer la coopération et la cohésion territoriales dans l'espace atlantique de l'UE.

Sa nouvelle structure pour une action mieux intégrée fait désormais de la recherche et de l'innovation la base des quatre piliers d'action que nous avons identifiés: les ports, les compétences, les énergies marines renouvelables et la pollution. Les activités mises en œuvre dans le cadre des Déclarations de Galway et de Belém et liées à l'Alliance de recherche dans l'océan Atlantique (Atlantic Ocean Research Alliance) transcendent tous les piliers pour compléter et ajouter de la valeur au plan d'action.

Notre défi consiste désormais à assurer un lien constructif et réussi avec la nouvelle période de programmation 2021-2027.

Cette année devrait nous aider à créer un lien fort avec les programmes de la politique de cohésion -tels que Interreg Atlantic ou les programmes opérationnels régionaux- et avec Horizon Europe.

Nous saluons la création des «Océans, mers, eaux côtières et intérieures saines» comme l'un des cinq domaines de mission de recherche et d'innovation identifiés lors des négociations d'Horizon Europe Mission Océan pour une action intégrée dans l'Océan. Nous saluons cette création comme un signe clair que, bien que les États membres de l'UE aient des zones côtières maritimes et des priorités différentes, qui doivent être correctement reconnues et prises en compte, nous sommes tous unis dans notre désir de cohérence dans le secteur maritime. Les stratégies maritimes de l'UE, telles que la Stratégie Maritime de l’ Atlantique, et ces approches transversales dans la Mission Océan, sont des outils politiques importants qui nous aideront à réussir. »