La Stratégie Atlantique

Stratégie de l’Altantique et Plan d’action

En 2011 la Commission Européenne a adopté une Stratégie maritime de l’Atlantique afin de répondre aux attentes et appels des différents acteurs pour une coopération ambitieuse et effective dans l’espace de l’Océan Atlantique. Conformément à l’agenda UE 2020 et ses initiatives phares, la stratégie a regroupé les défis et opportunités identifiés sous cinq rubriques thématiques :

  • Mise en œuvre de l'approche par écosystème ;
  • Réduction de l’empreinte carbone de l’Europe ;
  • Exploration durable des ressources naturelles au fond de la mer ;
  • Réponse aux menaces et aux urgences ;
  • Promotion d'une croissance socialement inclusive.

Élaboré dans le cadre de la stratégie susmentionnée à la suite de consultations menées dans le cadre du Forum atlantique, le Plan d’action de l’Atlantique (PAA) 2013-2020 de l'UE définit les mesures pratiques à prendre dans les cinq États membres riverains de la côte atlantique (Irlande, France, Portugal, Espagne, Royaume-Uni) et leurs régions périphériques afin de stimuler l'économie bleue, et ainsi promouvoir une économie durable dans la zone d'ici 2020.  Ses priorités sont:  

Pour appuyer la mise en œuvre du Plan d’action, la Commission a également lancé le Mécanisme d’Assistance technique de l’Atlantique.

Révision à mi-parcours du Plan d'action pour l'Atlantique

La Révision à mi-parcours du PAA, fondé sur  une étude indépendante  et la consultation des parties prenantes, a montré que, jusqu’en 2017, le plan avait incité la création de plus de 1200 nouveaux projets maritimes et généré près de 6 milliards d'euros d'investissements. De plus, il apparait sans conteste que l’ensemble des parties prenantes de l’Atlantique est devenu plus compétitive en ce qui concerne l’obtention de fonds pour des projets marins et maritimes. En outre, la dimension internationale du PAA a été renforcée à la suite des déclarations de Galway (2013) et de Belém (2017).  Celle-ci conduit à la création de l'Alliance de recherche sur l'océan Atlantique UE-États-Unis-Canada et au lancement de la coopération UE-Brésil-Afrique du Sud est également lancée en matière de recherche et d'innovation dans l'océan Atlantique.

En parallèle, la révision à mi-parcours a montré que le plan pouvait encore être amélioré en ce qui concerne la conception, la mise en œuvre et la structure de la stratégie. Plus précisément, les recommandations émises soulevaient la nécessité de : 

  • Améliorer l’architecture et la cohérence interne du plan d’action ;
  • Développer des objectifs politiques plus ciblés ;
  • Mettre en place un cadre solide de suivi et d’évaluation de la performance du plan ;
  • Formaliser et renforcer le mécanisme de gouvernance global et mieux y impliquer les régions ;
  • Améliorer la stratégie de communication du PAA entre les bailleurs de fonds et les investisseurs.

La voie à suivre - Réorganiser le PAA en 2019

Sur la base des conclusions de la révision à mi-parcours, notamment du potentiel de croissance du PAA, la Commission européenne a pris des mesures concrètes pour orienter en toute sécurité la stratégie maritime de l'Atlantique vers un avenir prometteur.

Une première série d'ateliers portant sur des thèmes pertinents pour l'économie bleue de l'Atlantique a déjà eu lieu entre septembre et novembre 2018, dans chaque État membre de l'Atlantique.

Le premier atelier sur les énergies marines renouvelables a eu lieu le 12 septembre 2018 à La Palma (Canaries, Espagne) en coopération avec le Cluster Maritime des Canaries (CMC).

Le deuxième atelier, tenu à Viana do Castelo (Portugal) le 28 septembre 2018, a examiné la révision à mi-parcours du PAA et en particulier le rôle des mécanismes de gouvernance et la participation des acteurs régionaux et locaux.

Le troisième atelier, organisé le 8 octobre 2018 à Dublin (Irlande), a abordé la question de l'aquaculture durable et l’interconnexion dans l'espace atlantique de l'UE.

Le quatrième atelier, du 7 novembre 2018 à Liverpool (Royaume-Uni), a été consacré aux ports: réels pôles économiques du tourisme, ils développent des compétences bleues afin de réduire les déchets marins dans le bassin de l’Atlantique.

Enfin, le cinquième atelier a eu lieu à Bordeaux (France) le 21 novembre 2018. Il a abordé le rôle des ports en tant que pôles de développement régional de l'économie bleue, la promotion de l'emploi dans le secteur maritime et les liens entre économie bleue et environnement.

Rejoingnez-nous pour faire de l’Océan Atlantique une zone prospère

Le Forum Maritime vise à améliorer la communication entre les acteurs de la politique maritime de l'UE. Il permet aux parties intéressées de communiquer autour d’une plate-forme commune. Ils peuvent publier des événements, des documents et suivre l'évolution de leurs domaines d'intérêt. Les informations peuvent être partagées au sein d'une communauté fermée ou publiées ouvertement. Tout le monde peut s'inscrire sur le forum et commenter son contenu.

De plus amples informations sur les actions de la Commission Européenne en rapport avec la stratégie atlantique sont disponibles sur le site web de la DG MARE ainsi que dans les liens utiles.